LONGS-METRAGES

Les longs-métrages sont des fables du changement, et apportent de l’espoir. Ils montrent, en deux heures, comment un être humain peut regagner confiance en lui-même, trouver l’amour, ou découvrir son chemin. Nous nous identifions aux peurs et désirs qu’ils éprouvent, et nous trouvons des idées, parmi leurs choix, que nous pouvons ensuite adapter dans nos propres vies. Pour moi, la magie des longs-métrages se situe dans la possibilité de créer une révolution mondiale comme dans Cloud Atlas, d’entreprendre un voyage spirituel comme dans Mange, prie, aime, et de faire tout ce qu’il faut pour retourner chez nous comme dans Inception.

 


             Om (2017)

silhouette-3336175_960_720.png

Films similaires

Into the wild et L’Odyssée de Pi.

En bref

Afin d’hériter la fortune de sa grand-mère, une jeune femme incapable de nouer des relations significatives, doit mener une quête sur une montagne mexicaine, où elle fait face à la survie dans la nature, à la difficulté de méditer, et à des esprits de son passé qui ressurgissent un à un.

Synopsis

Mariana n’est pas méchante. Elle a, cependant, des tendances à être narcissique, méfiante, et lâche. Depuis la mort de ses parents lorsqu’elle avait sept ans, elle n’a jamais cherché ni éprouvé de vraie intimité avec qui que ce soit.

Elle habite à New York, avec ses deux meilleurs amis, Annie et Léo, et travaille dans la publicité – où elle n’est pas aussi brilliante qu’elle l’aimerait. Un jour, elle apprend que sa grand-mère, qui l’a élevée en l’absence de ses parents, est décédée. Elle se rend à Los Angeles pour un rendez-vous avec Dulce, son ex et l’exécuteur testamentaire.

Mariana découvre qu’elle a deux options : ou bien elle va, seule, sur la montagne mexicaine où elle se rendait enfant avec sa grand-mère, et elle retrouve des lettres qu’elles ont enterrées ensemble, ou bien la fortune de sa grand-mère ira entièrement à des oeuvres caritatives. Mariana est tellement énervée par cette alternative qu’elle file au Mexique, avec l’intention de prouver à sa grand-mère morte à quel point elle se trompe : « Tu penses que je n’en suis pas capable ? Tu vas voir. »

Le problème n’est pas tant la montagne, mais le fait que Mariana ne se rappelle pas exactement où sont enterrées les lettres. Elle marche chaque jour, explore, et dort dans une cave. Des phénomènes inexplicables surgissent : hallucinations ou fantômes, toujours est-il que des êtres de son passé se manifestent. Ses parents, sa grand-mère, et toutes ses ex. Mariana a de nombreux démons à confronter. En échange, les esprits lui diront, une fois qu’ils seront apaisés, l’emplacement des lettres.

Mariana doit donc vaincre chaque obstacle, et mûrir, en demandant pardon pour des erreurs qu’elle a commises, en acceptant la responsabilité pour sa propre vie, et en faisant le deuil tardif de ses parents. Les semaines qu’elle passe sur la montagne la transforment complètement. Quand elle revient à sa vie normale, Mariana donne tout l’argent à des oeuvres caritatives, promet à Anna et Léo de devenir une amie plus attentive, et s’installe dans sa maison de famille à Los Angeles.

%d blogueurs aiment cette page :