Foto_Anna_K_72dpi
© Carmen Mariscal

Je suis une scénariste de 25 ans. J’ai grandi à Paris, avec une mère mexicaine et catholique, et un père français et juif ashkénaze. Quand j’ai commencé à vouloir communiquer à ma grand-mère latinoaméricaine quelque chose d’autre que « oeuf », les mimes n’ont plus suffi – alors, j’ai appris l’espagnol. Quant à l’anglais, c’est mon père qui me l’a donné : il a remarqué que je passais la plus grande majorité de mon temps à regarder des films et des séries ; il a tout mis en anglais avec des sous-titres en anglais ; j’étais perdue au début, et puis c’est venu.

Mon paysage imaginaire est un puzzle. Il est composé des mondes fantasy de Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux et A la croisée des mondes ; de la sagesse de Hermann Hesse, Saint-Exupéry, et CS Lewis ; des observations fines et précises de Virginia Woolf, Mike Mills, et Paul Thomas Anderson ; de l’éclairage licorne-et-arc-en-ciels des comédies romantiques de Hollywood ; et des chefs d’oeuvres de science-fiction des Wachowskis et des Nolans.

Ecrire est essentiel pour moi. C’est ce que je fais, ce que je suis, comment je vois, comment j’intéragis. J’ai passé des années à en apprendre plus sur le processus, et j’ai hâte d’y passer le reste de ma vie. J’ai commencé par analyser le travail des maîtres, à travers une licence de littérature français à la Sorbonne. Ensuite, j’ai passé deux ans en Argentine, où j’ai pris des cours d’écriture, de réalisation, et de montage, et où j’ai travaillé pendant un an comme chargée de production dans le studio d’animation Tronco. Enfin, j’ai obtenu mon master de scénario à la New York Film Academy, et j’ai passé l’année suivante à Los Angeles, à lire d’innombrables scénarios pour trouver des auteurs jeunes et originaux, pour Phoenix Pictures, Fundamental Films, et Illumination Entertainment.

A travers tout ce parcours, j’ai pitché et écrit des fiches de lecture pour des centaines de scénarios, romans, et essais. J’ai géré des budgets, des calendriers, et les allers-retours entre animateurs, réalisateurs et producteurs. J’ai également participé au montage de quelques projets, et j’ai traduit de nombreux textes d’un côté à l’autre de mes trois langues.

Ce que j’ai fini par comprendre, c’est que nous avons tous le même objectif : raconter une histoire. Pour l’instant, je partage mon temps entre trouver des idées et des auteurs pour des entreprises, et écrire mes propres scénarios et romans. J’apprends aussi, pas à pas, les détails des bandes-originales, des palettes de couleur, et de la composition, parce que j’évolue naturellement vers le métier d’auteur-réalisateur.

Si vous aussi vous avez la passion de raconter des histoires, dites-moi en quoi je peux vous aider. J’adore chaque étape, alors n’hésitez pas, qu’il s’agisse de brainstormer ensemble sur le monde et l’atmosphère, de définir les personnalités de chaque personnage, de construire une structure précise, de réécrire des dialogues, ou de s’entraîner à pitcher le projet. C’est ce à quoi je consacre ma vie.

Laisser un commentaire